La RSE, un levier de compétitivité

70 % des entreprises sont conscientes qu’elles doivent devenir sociétales mais seules 30 % des organisations ont mis en œuvre de réelles actions. En effet, il est parfois compliqué de savoir comment s’y prendre, même lorsque l’on réalise que la RSE est un levier de compétitivité.

Pourquoi s’engager dans des actions RSE ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est un enjeu qui prend de plus en plus d’importance au sein des entreprises. Elle part d’une « prise en compte volontaire du Développement Durable et des enjeux sociétaux associés dans la stratégie et les pratiques de l’entreprise ».

L’objectif est de limiter les impacts négatifs de la production et d’établir des actions qui guident vers un développement sain et durable. Pour cela, la RSE s’appuie sur 3 piliers fondamentaux du Développement Durable : il s’agit de considérer des démarches sociales et environnementales parmi l’activité économique.

Depuis les lois Grenelle II de 2010, les entreprises à activités importantes (à partir de 500 salariés ou de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires) sont dans l’obligation de publier un rapport RSE annuel. Cela pousse donc à établir un plan d’actions et à se positionner par rapport à d’autres acteurs du marché.

De plus, la norme ISO26000 relative à la responsabilité sociétale donne un cadre supplémentaire aux entreprises concernant la RSE. Elle agit comme un guide international pour mener les entreprises à avoir un impact positif sur la société.

Mettre en place des démarches RSE est accessible pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Depuis la loi Pacte de 2019, toutes les entreprises doivent mener des actions en lien avec le Développement Durable. Le but est d’améliorer la croissance des entreprises tout en contrôlant leur transformation énergétique.

Il faut trouver un équilibre entre l’activité de l’entreprise, le bien-être des employés et le respect de l’environnement. Cependant, les démarches RSE ne servent pas seulement à rédiger un bon rapport RSE en fin d’année. Se lancer dans ces démarches est un véritable engagement sur le long terme, qui nécessite des changements, des investissements et du temps. Le processus d’actions stratégiques doit être lancé en amont pour enfin remarquer des résultats plus tard. A moyen et long termes, elles gagnent en performance, en compétitivité, en temps et en attractivité.

Les démarches RSE peuvent avoir différents objectifs :

  • Réduire l’impact écologique négatif de l’entreprise
  • Assurer un développement pérenne pour l’organisation
  • Attirer de nouveaux talents, clients et fournisseurs
  • Mettre en place des actions en cohérence avec ses valeurs et ses convictions personnelles
  • Améliorer la qualité de vie des salariés

Quel lien entre RSE et Développement Durable ?

La RSE est une vision plus étendue et structurée du Développement Durable.   Elle englobe tous les univers que l’entreprise ou l’organisation côtoie en exerçant son activité.

Environnemental

Concrètement, les actions RSE peuvent servir à réduire l’impact environnemental des entreprises. Les entreprises peuvent réaliser des actions telles que la mise en place du tri sélectif, la proposition de covoiturage entre collègues ou la suppression des gobelets en plastique. C’est aussi possible d’agir en sélectionnant des fournisseurs proches des locaux et en limitant les déplacements trop récurrents.  Le but étant de limiter l’empreinte carbone, de consommer moins d’énergie et de réduire les déchets produits par l’entreprise. L’addition de ces gestes responsables produit des effets durables et profitables pour l’entreprise et son environnement au sens large.

Social

D’un autre côté, la Responsabilité Sociétale des Entreprises est directement en lien avec l’éthique de l’entreprise et ses valeurs. En effet, les entreprises peuvent décider d’agir pour l’insertion sociale, lutter contre le harcèlement ou la discrimination. Les entreprises peuvent mieux fidéliser les collaborateurs, améliorer leur marque employeur et donner envie aux candidats de postuler pour l’entreprise. Les entreprises ont un rôle dans le bien-être au travail, la motivation et la productivité des employés. Une entreprise qui a des valeurs sociales fortes et qui partage ses démarches en internes se démarque et améliore sa compétitivité.

Economique

En améliorant l’aspect social et environnemental, les entreprises vont naturellement observer un impact sur l’aspect économique. Sur les sujets de lutte contre la corruption ou de l’éthique des affaires, les collaborateurs, les fournisseurs deviennent parties prenantes en s’engageant au travers de charte éthique proposée par l’entreprise. Un autre axe important de ce volet est la manière dont l’entreprise contribue à l’essor économique de son territoire. Participer aux démarches mises en œuvre par les collectivités, soutenir les associations, l’emploi local, s’intégrer aux projets régionaux sont autant de moyens de créer des bénéfices élargis.

Pourquoi la RSE peut-elle augmenter la productivité ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises pousse les entreprises à faire preuve d’innovation dans l’objectif que les salariés se sentent bien intégrés, pour réduire leur empreinte carbone ou investir et dépenser de manière responsable. Les entreprises qui innovent pour la RSE limitent toutes leurs catégories de risques. Les risques de mauvaise réputation, de turn-over, de difficulté de recrutement, de gaspillage, d’accidents sont anticipés et réduits.

C’est en réalité un levier de performance et un cercle vertueux qui émane des actions et qui poussent à un développement plus durable et plus sain. France Stratégie a publié en 2016 une étude “Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité – Évaluation et approche stratégique”. Ce rapport a souligné que les entreprises qui mettaient en place des pratiques RSE étaient 13 % plus performantes que les autres. Des actions qui visent à améliorer le bien-être en entreprise, améliorent inconsciemment aussi la productivité de l’entreprise. En effet, si les employés se sentent bien, ils pourront travailler dans de meilleures conditions et fournir des performances plus efficaces. Ils seront plus à même de rester longtemps dans l’entreprise et de connaître toutes les astuces pour être encore plus productif.

Comment la RSE peut-elle améliorer la compétitivité ?

Aujourd’hui, la RSE devient un levier de compétitivité et de différentiation concurrentielle. De plus en plus, les valeurs et les engagements des entreprises font partis des moyens de se démarquer et des facteurs de choix pour les différentes parties prenantes. C’est devenu un critère essentiel et un gage de qualité que de mettre en place des actions éthiques et responsables. Les entreprises qui agissent pour l’environnement et pour l’insertion sociale sont plus attractives pour les clients qui partagent les mêmes valeurs. En effet, 65 % des consommateurs choisissent d’acheter ou non une marque en fonction des valeurs qu’elle porte.

D’autre part, la RSE a aussi un impact pour le recrutement. Dorénavant pour 55 % des collaborateurs, l’engagement social ou environnemental d’une entreprise est un critère plus important que le salaire. Et la proportion passe à 76 % chez les jeunes adultes. L’image de marque est un élément très important qui a un impact très fort sur le nombre de candidatures. 83 % des salariés engagés dans une initiative de leur entreprise recommanderaient leur employeur. C’est pour cela qu’en amont il faut agir sur les conditions de travail et l’aspect social de son entreprise.

Pourquoi produire un rapport RSE annuel ?

Le rapport RSE est en principe rendu publique pour démontrer les résultats des actions menées tout au long de l’année et les progrès réalisés. Dans ce support, des indicateurs suivis sur les chiffres clé de l’entreprise mettent en valeur la performance RSE et l’évolution de l’entreprise d’une année à l’autre. Ce bilan est aussi l’occasion de fixer de nouveaux objectifs pour les périodes à venir. En communiquant sur leurs résultats RSE, les entreprises jouent le jeu de la transparence et se réinterrogent en permanence sur leurs axes de progrès et de nouveaux enjeux.

Depuis de nombreuses années, le groupe DeCA Propreté s’inscrit dans des plans d’actions RSE dont le but est d’activer des impacts positifs sur les enjeux environnementaux, sociétaux, éthiques et économiques. Nous sommes engagés dans des démarches qui concourent au bien-être de nos collaborateurs et répondent aux attentes de nos clients.

Depuis 2014, DeCA Propreté est soutien du Global Compact de l’ONU . Nous avons souhaité avoir cet engagement volontaire, au-delà des obligations sociétales liées à la taille de notre entreprise. Nous sommes alignés sur les 10 principes érigés par le Global Compact :  Droits de l’Homme, normes internationales du travail, protection de l’environnement et lutte contre la corruption. Les Nations Unies ont aussi établi 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) qui correspondent à des défis mondiaux pour un développement global et durable.

En 2020, DeCA Propreté a contribué à 8 de ces objectifs :

  • Santé & bien-être,
  • Éducation de qualité,
  • Égalité entre les sexes,
  • Travail décent et croissance économique,
  • Industrie, innovation et infrastructures,
  • Inégalités réduites,
  • Consommation et production responsables,
  • Paix, justice et institutions efficaces.

Retrouvez notre rapport RSE annuel 2020 et les actions que nous menons pour un Développement Durable :

magazine-rapport-rse

Sources :

Deloitte, Tendances RH 2018
Cone Communications, CSR Study, 2017
Korn Ferry, étude sur l’engagement des employés, 2018
France Stratégie, étude “Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité – Évaluation et approche stratégique », 2016

Ajouter un commentaire